AGIR ENSEMBLE

pour vivre en harmonie à Saint Christol les Ales

 

CITATION DE LA SEMAINE 24 16 juin 2019

Classé dans : La citation de la semaine,Toutes — agir ensemble 30380 @ 18 h 53 min

Toujours préférer l’hypothèse de la connerie à celle du complot. La connerie est courante. Le complot demande un esprit rare.

Michel ROCARD

 

 

MUNICIPALES. 14 juin 2019

Classé dans : A propos du conseil....,Toutes — agir ensemble 30380 @ 18 h 49 min

 

Un groupe de saint-christolens se lance dans les élections municipales.

Ils nous a demandé de publier son appel sur le blog d’Agir Ensemble.

Bien que nous ne partagions pas tout à fait ces idées – par souci de démocratie et pour l’information de nos fidèles lecteurs- nous publions ce

Manifeste

« AU DRONE ADHÈRE »

« Nous habitants de maisons individuelles dans les divers quartiers de la commune de Saint Christol lez Alès, faisons le constat de l’échec cuisant de la municipalité actuelle dans le domaine de la sécurité.

De par

  • une police municipale en sous effectif par rapport à l’importance de la population et à notre habitat suburbain extrêmement étalé,

  • une convention avec la police nationale qui exonère celle-ci d’une présence continue sur la commune

  • une surveillance par quelques volontaires du 3éme âge, baptisée « participation citoyenne » qui allie impuissance et bévues (par exemple on nous rapporte qu’un repas de communion solennelle avait été pris pour un rassemblement suspect d’islamistes intégristes à cause de la confusion par cécité des aubes de communiants avec des djellabas de djihadistes)

  • des caméras de surveillance inactives et concentrées là où elles sont inutiles,

tout cela fait de notre commune la cible privilégiée de malfaiteurs jamais inquiétés.

Saint Christol est devenu aux cambrioleurs ce que les invasions de sauterelles sont aux champs africains : près d’une centaine de cambriolages a eu lieu l’an dernier.

Il faut en finir avec cette situation et remplacer cette municipalité incapable d’assurer la protection de nos biens.

C’est pourquoi nous lançons une liste.

Elle n’est pas apolitique.

Elle a une politique, une seule, notre sécurité.

Elle a pour cela un projet unique adapté à notre situation géographique et aux technologies modernes :

LES DRONES

Avec nous AU DRONE ADHÈRE

Tous les moyens en investissement et en fonctionnement y seront consacrés. D’autant que l’Agglomération du Grand Alès absorbant la plupart des compétences qui relevaient jadis des communes, peut s’occuper quasiment de tout le reste.

Nous nous engageons à ce que des drones survolent en permanence notre commune suivis par un personnel qualifié. Ces engins seront équipés d’armes non létales qui pourront être utilisées dès qu’un individu louche sera repéré.

Notre but est unique : que les saint christolens puissent en toute tranquillité abandonner leur domicile pour se rendre au centre commercial ou assister au corso carnavalesque, le drone veillera.

Notre projet reprend l’idée d’un candidat à la mairie de Paris, et nous disons :

Ce que la capitale veut

Saint Christol le peut.

Pour en finir avec une municipalité sclérosée

Pour vivre ici en toute sécurité

AU DRONE ADHÈRE »

NDLR Agir Ensemble toujours prét à rendre service fera suivre « Au drone adhère » vos commentaires, vos suggestions ou vos soutiens.

 

 

Elections européennes. CITATION en guise de CONCLUSION. 6 juin 2019

Classé dans : La citation de la semaine,Toutes — agir ensemble 30380 @ 16 h 09 min

 

« J’ai honte d’être européen quand on voit le sort qui est réservé aux migrants. »

Leoluca Orlando

Maire de Palerme.

 

 

Elections européennes. L’ACCENT du MIDI n’a PAS la COTE. 4 juin 2019

Classé dans : Toutes — agir ensemble 30380 @ 8 h 25 min

 

Trene ans de décentralisation n’y ont rien changé, il n’est bon bec que de Paris.

Avez-vous remarqué que pour les 6 listes qui ont obtenu des élus au parlement de Strasbourg, 5 avaient une tête de liste issue de l’Ile de France ?

Sur les 74 députés français qui vont y siéger, 23 sont d’Île de France. Soit 31% d’élus pour 15% de la population.

Notre région l’Occitanie, compte 5 députés.

Si bien qu’en Île de France il y a un député pour 312 000 électeurs inscrits.

En Occitanie il y en a un pour 836 000.

Sur ce plan elle est bien loin l’égalité des territoires.

Si chaque région était représentée de façon équitable par rapport aux 47 millions d’inscrits,

  • L’île de France avec ses 7 186 000 électeurs n’aurait que 11 députés
  • L’Occitanie avec 4 182 000 inscrits en aurait 7.

La région parisienne prive les autres régions de 12 députés, particulièrement celles qui ont « l’accent ».

La diversité régionale n’est pas une priorité pour les états majors des partis, évidemment parisiens.

La minorité sonore à l’accent du midi reste donc une minorité toujours écartée.

 

 

 

 

 

CITATION DE LA SEMAINE 22 2 juin 2019

Classé dans : La citation de la semaine,Toutes — agir ensemble 30380 @ 18 h 14 min

« Mon expérience d’enseignant m’a montré la victoire des femmes. »

Michel SERRES

 

 

Elections européennes. PAS D’EFFET CAMERA à Saint Christol. 1 juin 2019

Classé dans : Toutes — agir ensemble 30380 @ 14 h 43 min

 

Le maire de Saint Christol lez Alès, J.C. Bénézet est UDI.

Pour son parti il a été candidat à plusieurs reprises, dont une fois aux législatives.

A ces européennes la liste UDI sur la commune a obtenu 56 suffrages soit

  • 2,04% des 2 745 suffrages exprimés
  • ou 1,02% des 5 784 électeurs inscrits.

Il n’est donc pas exagéré de dire que l’influence de J.C.Bénézet pour cette élection a été quasiment nulle.

Sans doute espérait-il un retour sur investissement par rapport à son unique réalisation sur la commune : l’installation de 10 caméras en centre ville (caméras couteuses et passives) et qu’en conséquence les saint-christolens reconnaissants allaient voter en masse pour son UDI.

Raté ! Les caméras viennent de démontrer qu’après leur inutilité en matière de prévention des cambriolages elles sont aussi inutiles sur le plan politique.

A Saint Christol une fois encore c’est l’extrême droite qui arrive en tête avec 36;41% des suffrages exprimés.

La droite dans son ensemble (LRM, LR et UDI) totalise 27,13%.

La majorité municipale doit supplier les dieux électoraux (la Vénus de Saint Christol en fait-elle partie ? Il faudra le demander au délégué à la culture) pour que l’extrême droite ne soit pas capable d’être représentée aux élections municipales, pensant ainsi récupérer à nouveau les voix de leurs cousins.

De leur côté les diverses composantes de la gauche, les Verts, les amis de Mélenchon, PPPS, PCF et Génération;s arrivent à 27,68%.

Ces derniers moins sectaires que peuvent l’être les dirigeants parisiens des Verts ou de LFI, sont engagés dans un travail commun. C’est de bon augure.

 

 

Elections européennes. DEUX POINTS DE VUE SUR LA GAUCHE. 31 mai 2019

Classé dans : Toutes — agir ensemble 30380 @ 13 h 49 min

 

Quelle force politique peut bien représenter la gauche après ces élections qui l’ont vue pour le moins émiettée ?

Quelles en sont les composantes ?

Pour nos analyses nous n’aurons pas la cruauté de nous référer aux électeurs inscrits, nous en resterons aux suffrages exprimés.

Après ce scrutin deux appréciations contradictoires concernant la gauche apparaissent.

1 Point de vue optimiste (et béat)

le lendemain du scrutin la presse titrait « L’écologie prend le leadership à gauche » . Nous commencerons donc avec EELV.

Avec LFI il est souvent question de populisme de gauche, expression que nous rejetons.Mais laissons la pour l’instant à gauche.

La liste PPPS nous avait surpris en voulant constituer une « alternative à gauche ».

Sur sa profession de foi Génération;s nous dit « Choisissez la gauche… » et si le terme n’est pas employé sur celle du PCF on ne saurait le classer ailleurs.

Additionnons ces 5 familles :

  • EELV 13,5%
  • LFI 6,3%
  • PPPS 6,2%
  • Gén.. 3,3%
  • PCF 2,5%

TOTAL : 31,8%

Donc si ces différents partis avaient constitué une liste unique, théoriquement elle serait arivée en tête avec près de10 points d’avance. La gauche est la première force du pays, la principale opposition à la politique antisociale de Macron.

2 Point de vue pessimiste (excessif)

Les partis cités dans la version optimiste sont-ils tous à gauche ?

Avec Europe Ecologie c’est mal parti. Leur tête de liste pendant la campagne électorale a lui aussi été ateint par le virus « ni droite ni gauche » et dimanche soir son secrétaire général a utilisé l’expression « ce qui a été appelé la gauche… » donc c’est mort, c’est du passé. Ciao les écolos.

Chez LFI on se flatte de ne plus employer le terme « gauche » depuis belle lurette, et le populisme ne pouvant au fond être de gauche, laissons Le Fada Insupportable faire de la surenchère avec Le Pen.

Le Parti Socialiste lui, sa profession de foi, on ne peut y croire. Après le quinquennat Hollande et les compromissions continues avec la droite au Parlement de Strasbourg, eux à gauche ? On n’y croit plus..

Ben il en reste deux, qui ensemble totalisent 5,8% des voix. Par rapport à ce que fut la gauche c’est une quasi disparition.

Le point de vue réaliste se trouve-t-il à mi-chemin entre les deux ? Ce serait trop simple.

Alors espérons qu’encore écœurés par les trahisons et les lâchetés de Hollande les électeurs de gauche constituent la plus grande part des abstentionnistes et qu’ils finiront un jour par se réveiller. Mais aucune étude ne s’est penchée sur cette hypothèse.

Cependant tant qu’il y aura des injustices et des inégalités, tant que travail et capital seront en opposition, la gauche aura une raison d’exister.

Et tôt ou tard les illusionnistes cesseront de plaire et la gauche d’être marginalisée.

 

 

Elections Européennes. COMMENTAIRE ANTICONFORMISTE. 30 mai 2019

Classé dans : Toutes — agir ensemble 30380 @ 13 h 32 min

 

Nous qui appelions à voter Brossat ou Hamon, c’est à dire à gauche et contre les populismes, nous n’avons pas de quoi pavoiser.

Mais comme nous ne nous faisions pas d’illusion nous ne pouvons avoir de déception.

Aucune de ces deux listes n’a d’élu. Ils totalisent tout de même 1,3 million de voix ce qui est loin d’être négligeable.

Cela pose le problème des seuils. La France avec l’obligation d’obtenir 5% des suffrages exprimés pour avoir des élus, fausse la proportionnelle.

Ainsi avec ce système, chacun des 21 élus macronistes représente 241.714 voix. Avec 741.212, Génération.s n’en a aucun.

En Allemagne ou en Grande Bretagne, par exemple, il n’y a pas de seuil. Les électeurs y sont réellement représentés.

Après les résultats les commentaires des médias et autres observateurs politiques sont surprenants.

On a l’impression que ces élections ont été traitées comme une course à pieds ou cycliste où ce qui compte est d’arriver le premier, même avec un chrono catastrophique.

Arrive donc première la liste de la Walkyrie suivie par celle du petit monarque. Ce dernier malgré un investissement personnel, une présence de tous les instants depuis des mois, et bien que son parti ait siphonné les voix de la droite traditionnelle, est coiffé sur le poteau.

Et après la presse de commenter « La France coupée en deux » comme s’il n’y avait personne d’autre, pas d’autre camp, pas d’autre perspective entre l’extrême droite et le néolibéralisme autoritaire. Ce jugement est totalement erroné.

Si la France est coupée en deux c’est entre la moitié qui a voté et la moitié qui s’est abstenue, en gros 50/50.

Alors la France semblerait plutôt coupée en mille morceaux car même pour les premiers les résultats ramenés aux inscrits sont dérisoires.

La liste de Le Pen avec 23% des exprimés pour une moitié de votants cela ne représente que 11,5% des inscrits. Il y a des élections à 2 tours où avec un tel pourcentage on est éliminé.

Avec ça elle nous a dit sans rire le dimanche soir « Le peuple a pris le pouvoir ». Ah bon, merci de l’info, on ne s’en était pas rendu compte, on avait vu simplement qu’elle avait perdu 2 sièges par rapport à 2014.

La liste du roi et Loiseau étant derrière, le premier ministre a déclaré « J’ai reçu le message 5 sur 5 » en conséquence il va « accélérer les réformes ».Pour se moquer de nous il ne pouvait pas mieux dire.

Quant à l’écologiste, ses 13,5% des exprimés sont considérés comme un exploit. Les 8,5 de Les Républicains sont donc pour le moins satisfaisants. Et tout le monde peut être content.

Des 3 populistes tels que nous les avons définis (A savoir ils se proclament ni de droite, ni de gauche, leur chef au pouvoir absolu s’adresse directement à un peuple homogène, peuple confronté aux élites et aux castes ) Le Fada Insupportable (LFI Mélenchon) s’est effondré.

« La voie de l’insoumission » n’est pas assez large pour contenir beaucoup de monde.

Mais ne nous réjouissons pas. Les 3 populistes réunis, Macron, Mélenchon et Le Pen atteignent ensemble 52% des exprimés. L’avenir est sombre.

Pour terminer cette analyse on remarquera que les listes ayant obtenu des élus au Parlement de Strasbourg vont

  • du RN qui a obtenu 11,5% des inscrits
  • à la Place Publique qui en compte 3,1%

Voici le règne des minorités.

Quant à l’Union Européenne, après cet exercice de démocratie formelle qui lui vaudra quelques changements au niveau du personnel politique, elle poursuivra sa mission première : garder la confiance des marchés financiers.

 

N.B. Prochainement, et toujours à propos des européennes, il sera question de la gauche, puis de Saint Christol et enfin de l’accent du midi

 

 

CITATION DE LA SEMAINE 21. 28 mai 2019

Classé dans : La citation de la semaine,Toutes — agir ensemble 30380 @ 8 h 40 min

 

« Il faut mourir jeune, mais le plus tard possible. »

Bernard Shaw

 

 

Elections européennes. De L’UTILITÉ D’un SCRUTIN SANS INTÉRÊT. 25 mai 2019

Classé dans : Toutes — agir ensemble 30380 @ 10 h 40 min

 

A quoi sert le Parlement européen ?

On se le demande.

Toutes les décisions importantes sont prises par la Commission européenne ou le Conseil réunissant les chefs d’Etats.

En période de crise il est carrément ignoré (migrants, crise financière…) et s’il émet quelque vœu pertinent, au niveau de l’environnement par exemple, la Commission n’en tient aucun compte.

Pour la nomination du président de la Commission il ne peut qu’entériner le choix des chefs d’Etats, qui désignent également tous les commissaires européens.

A quoi sert-donc le Parlement européen, quel est son intérêt dans le cadre des traités actuels ?

On ne voit qu’une chose : il sert d’alibi démocratique à l’Union Européenne. Les citoyens sont appelés à voter pour une assemblée, ça les occupe, mais on n’en voit pas l’intérêt car le pouvoir est ailleurs.

On ne saurait donc trop en vouloir aux abstentionnistes.

Mais on peut aussi voir dans ce scrutin une utilité locale. C’est notre point de vue.

Le jour du vote, se donner un petit plaisir : donner une gifle -virtuelle- à Macron.

Voter pour une autre liste que la liste qu’il porte afin qu’elle obtienne le pourcentage de votants le plus bas possible, que ce soit une condamnation de sa politique en faveur des ultrariches et du CAC 40.

Cette liste Macron/Loiseau (« Le roi et l’oiseau » ah ah !) qui annonce sans vergogne dans sa profession de foi qu’elle veut « Bâtir une Europe de la justice sociale et fiscale ». Tout le contraire de ce qu’ils font en France. C’est vraiment du pur Macron Menteur.

Pour qui voter alors ?

Pas pour les deux populistes restant (voir l’article précédent), ni pour leurs clones et la droite classique qui court après l’extrême droite en reprenant ses thèmes.

Nous n’irons pas apporter nos suffrages au PS on a déjà donné. Le quinquennat Hollande qui a réuni trahison et lâcheté, a enlevé tout crédit à cette formation, réduite en cette occasion à se camoufler derrière un prête nom, Gluksmann.

Sur le papier le programme d’Europe Ecologie n’est pas mal. Mais son leader, Jadot, aurait semble-t-il succombé à la mode du ni droite ni gauche. Et puis son mot d’ordre « Ensemble nous pouvons tout changer » nous rappelle trop l’expression de Lampedusa, « Il faut que tout change pour que tout reste comme avant ».

Finalement on en retient deux entre lesquels nos cœurs balancent, Ian Brossat et Benoît Hamon.

Tous deux s’opposent aux inégalités sociales. Leurs combats politiques passés montrent que ce n’est pas un simple exercice de style électoral, ce qui donne du crédit à leurs propositions écologiques qui ne peuvent être dissociées du social.

Ils refusent toute cogestion avec la droite, ce qui fut une spécialité des socialistes qui se partageaient la présidence ; trois pour moi, trois ans pour toi etc,etc.

Communiste, Brossat, met plus l’accent sur les besoins matériels et la volonté de sanctionner Macron.

Humaniste, Hamon a le courage de s’insurger contre les libertés qui reculent partout et il est le seul à déplorer le droit humain bafoué des migrants.

Nous avons deux options pour trouver une utilité à un scrutin sans intérêt.

 

12345...151
 
 

Section cantonale de La Gra... |
RESISTER, S'INSOUMET... |
Europa Linka |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Unir agir pour Etupes
| R P M justice-progrès-solid...
| Barjac Autrement