AGIR ENSEMBLE

pour vivre en harmonie à Saint Christol les Ales

 

INÉGALITÉS. 27 janvier 2019

Classé dans : Non classé — agir ensemble 30380 @ 15 h 22 min

 

Il y a quelques jiurs on apprenait que sur notre planète bleue, 26 milliardaires possèdent autant que la moitié de l’humanité la plus pauvre.

Sans doute personne en France ne fait partie des 50% les plus pauvres de la planète, mais les inégalités extrêmes ne nous épargnent pas.

Dans notre pays en 2011 :

La part des 10% les plus riches atteignait 62% du patrimoine national.

La part des 50% les plus pauvres était de 4%.

Les politiques menées depuis par Hollande et Macron favorisant les plus riches, ont du creuser encore cet écart.

On ne peut donc que comprendre les révoltes et les colères dans une société que les inégalités trop fortes rendent invivable pour un nombre toujours croissant de citoyens.

 

 

Echo du Conseil. DIMINUEZ les LOUANGES et AUGMENTEZ les SUBVENTIONS. (Au lieu de faire le contraire) 18 janvier 2019

Classé dans : Non classé — agir ensemble 30380 @ 17 h 14 min

 

Cette année, lors de la traditionnelle cérémonie des vœux du maire, les associations locales ont été mises à l’honneur.

«la vidéo, projetée ce mardi, mettait à l’honneur les 80 associations de la commune réunissant 4 500 adhérents » Grâce à elles, Saint Christol, est « Une ville où il fait bon vivre. » nous dit son premier magistrat (Midi Libre 11 janvier)

Puis dans une rencontre avec la presse Bénézet remet ça : « Je veux insister sur le dynamisme du tissus associatif, culturel sportif et solidaire : un atout pour le maintien du lien social et la convivialité. ».

N’en jetez plus la cour est pleine !

Seulement voilà, les subventions de la municipalité aux associations sont inversement proportionnelles aux louanges que Bénézet leur déverse.

En 2017 il a baissé leurs subventions de 10%.

En 2018 aucun rattrapage, la population augmentant, c’est en valeur absolue une diminution constante des subventions qu’ont subi les associations.

« Le tissus associatif culturel sportif et solidaire » tant flatté par Bénézet, a reçu en 2018 la somme de 59 015 euros (voir l’article « Tout est relatif ») soit la misère de 0,75% du budget de la commune d’un montant de 7 864 114,13 euros.

La comparaison est terrible quand on rapporte ces subventions aux indemnités des élus de la majorité municipale qui atteignent 1,22% de ce même budget.

On réalise que les 4 500 adhérents associatifs se partagent 59 015 euros quand les 22 élus majoritaires en reçoivent près de 100 000.

Moins de louanges, plus de subventions atténueraient ce qu’il faut bien appeler un scandale.

Mais il est vrai que les louanges ça ne mange pas de pain.

 

 

Revue de Presse. DISPARITIONS. 14 janvier 2019

Classé dans : Non classé,Toutes — agir ensemble 30380 @ 12 h 26 min

Jacques Brel a chanté « Les vieux ne meurent pas… » de nos jours c’est on ne peut plus vrai. La raison en est simple : les vieux ont disparu.

Cette situation est si dramatique qu’afin de palier à cette absence les municipalités en fin d’année doivent en appeler à d’autres catégories pour organiser des repas et offrir quelques cadeaux.

C’est ce que l’on découvre en lisant la presse locale.

Par exemple à Saint Jean de Maruejols « c’est le repas des aînés qui afait le plein ».

A Laval Pradel, là encore « les aînés étaient au repas de la municipalité »

A Euzet où « ils ont 65 ans et plus, les aînés ont fêté noël ». Seule manifestation où un âge est précisé. Ailleurs on ne sait pas, ce qui pose problème car on peut être l’aîné de quelqu’un dès son plus jeune âge.

Un article décrit à Saint Privat « le dernier repas (encore du Brel?) des aînés. Et toujours des aînés à Lédignan.

« Le premier repas des seniors » (catégorie dont on fait partie dès 21 ans dans les disciplines sportives) a eu lieu à Bourdic.

Tornac « a offert un bel après midi aux aînés, tandis qu’à Saint Paul la Coste « ils ont passé un repas en chansons » (les aînés evidemment).

Robiac Rochessadoule fait diversion car c’est « aux anciens » qu’il y a eu un repas d’offert. Un ancien est-il plus alerte qu’un aîné ? La question pourrait être posée.

Les aînés reviennent à Lamelouze où ils « sont passés à table » (sous la contrainte?)

A Saint Denis c’est la totale « Soixante aînés mettant à l’honneur les doyens du village. L’animation était assurée par Festi Senior ».

Un bon point à Salindres où les anciens forment un Conseil des sages.

A Saint Christol la presse relate la visite des élus à la maison de retraite Les Cigales. Sont-ce de jeunes retraités ou des vieillards en retraite ? Il n’est question que de résidents.

Les instituts de statistiques nous parlent du vieillissement de la population, mais dans notre revue de presse pas un seul vieux, pas même l’ombre d’une personne âgée ni d’un vétéran. Étonnant.

Pudeur ? Déni ? Ou bien éléments de langage qui après les repas des aînés laissent les salles aux techniciens de surface.

 

 

AUTRE ROND-POINT. MÊME DISCOURS. 11 janvier 2019

Classé dans : Non classé,Toutes — agir ensemble 30380 @ 18 h 55 min

Ce vendredi matin (11 janvier) à Alès, au rond-point de la route d’Uzes -celui qui évoque le pont du Gard avec plus ou moins de bonheur- des « gilets jaunes » distribuaient un tract jaune.

On y lisait « Construisons la grève générale dans le pays »

Quand ? Comment? C’était pas dit, mais les termes « Stop à la casse sociale » et « Tous ensemble » sentaient bon un syndicat.

Souhaitant ne pas rester sur la mauvaise impression que j’avais eu en discutant sur un autre rond-point (voir l’article « Je ne porterai pas de gilet jaune ») je posais la question qui me tiens à cœur au « gilet jaune » qui me donnait le tract :

« Vous ne trouvez pas que c’est triste ces bateaux de réfugiés qui ne savent pas où accoster ?

Les « gilets jaunes » vous êtes d’accord pour qu’ils accostent en France ? »

J’ai eu droit à un « Non ! » sans appel. Auquel je répliquais « C’est ce que je pensais, vous n’êtes que des fachos. »

Dans l’après midi je repassais au même rond-point aux environs de 15 puis de 16 heures.

A l’aller une « gilet jaune » me tendit le même prospectus et je lui posais une question à peu près similaire.

« Que pensez-vous des bateaux comme l’Aquarius qui sauvent et transportent des réfugiés ? »

Joignant le geste à la parole elle me répondit « Ras le bol de ces gens là ».

« Vous n’êtes que des fachos » ai-je répété.

Au retour, sur une autre voie d’accès au rond-point deux « g. j. » distribuaient. Histoire de confirmer le dicton « jamais deux sans trois » j’eus droit à mon troisième tract et posai ma troisième question.

« Dites, au niveau de la solidarité, avec tous ces pauvres gens qui traversent la Méditerranée à cause de la misère et de la guerre, qu’est-ce qu’il faut faire? »

L’un m’a répondu « Nous on veut pas les faire entrer».

« On ne sera jamais d’accord bande de fachos » fut mon commentaire.

Les ronds-points et les porteurs de gilet changent, la xénophobie demeure -unanime-

Et quand je lis qu’une ministre est traitée de « pute à juifs » par un « gilet jaune » sans qu’aucun d’eux ne proteste ou ne condamne ce racisme, cet antisémitisme, je me demande dans quel monde nous vivons aujourd’hui, quel grand bond en arrière nous sommes en train de subir ?

Mais revenons en Méditerranée pour prévenir qu’il ne faut surtout pas confondre un gilet de sauvetage et un « gilet jaune » avec ce dernier tout pauvre bougre qui voudrait sauver sa peau, on le laissera se noyer.

 

Pierre-Gilles COULET

 

P.S Comme les « jaunes » que j’ai traités de fachos sont restés sans voix, je me demande s’ils n’ont pas été tout simplement surpris, étant peut-être peu habitués à ce qu’on leur dise ce que l’on pense d’eux.

 

 

VŒUX 2019 1 janvier 2019

Classé dans : Non classé,Toutes — agir ensemble 30380 @ 12 h 20 min

500_F_218383906_U0kupLuQxFGW1oYQ3Z2U81nv8qzYxPvI

 

 

JOYEUSES FÊTES 23 décembre 2018

Classé dans : Non classé — agir ensemble 30380 @ 11 h 01 min

23364911_1593385457385960_1036163954_n (1)

 

 

CITATION DE LA SEMAINE 50 16 décembre 2018

Classé dans : Non classé — agir ensemble 30380 @ 19 h 06 min

.facebook_1544808254007

 

 

Le Monde Merveilleux de l’Agglo. DÉMESURE. 15 décembre 2018

Classé dans : Non classé,Toutes — agir ensemble 30380 @ 10 h 44 min

 

En première page du mensuel d’Alès Agglomération paru en décembre, ce titre délirant :

« FOOTBALL

Après un extraordinaire début de championnat et de Coupe de France, fin novembre, l’OAC était le seul club d’Europe encore invaincu. »

Le seul d’Europe. C’est grandiose !

D’accord le début de saison du club alésiez est impressionnant, mais il faut raison garder.

L’OAC évolue en National 3, ce qui en France correspond à la cinquième division. A ce niveau il ne pouvait évidemment pas être battu par le Réal de Madrid, l’un des Manchester ou même le PSG.

Et puis la rédaction d’Alès Agglo a-t-elle vraiment vérifié qu’en Italie, au Monténégro ou ailleurs aucune équipe évoluant de la première à la cinquième division de son pays était invaincue ?

Cette démesure du « Monde merveilleux de l’Agglo » est ridicule. Ridicule qui dévalorise par ricochet les performances exceptionnelles, pour son niveau, de l’équipe de foot alésienne.

Contrairement à l’OAC, le Réal de Madrid lui, n’est pas invaincu cette saison, pourtant c’est son capitaine, Luka Modric, qui est couvert d’honneurs.

Élu ballon d’or 2018 par France Football, Modric a été condamné à de la prison pour fraude fiscale. Le joueur croate a été également associé à un clan politico-mafieux (Médiapart du 3.12.2018).

De son côté la FIFA qui selon le journal l’Equipe, se préoccupe maintenant des trop nombreux matchs truqués, a parallèlement décerné au même Modric le titre de meilleur joueur de l’année.

Il semble après ça que le monde merveilleux du football soit encore plus merveilleux que le monde merveilleux de l’Agglo, d’autant que, comme le disent souvent des journalistes, c’est le football qui nous fait rêver..

 

N.B. Les résultats de l’OAC sont d’autant plus remarquables que son entraîneur, fonctionnaire à la commune de Saint Christol lez Alès, ne bénéficie -d’après l’adjointe au personnel- d’aucun aménagement d’horaires. Ce qui n’est pas très sympa.

 

 

 

 

En guise de commémoration 11 novembre 2018

Classé dans : Non classé,Toutes — agir ensemble 30380 @ 9 h 04 min

Tu n’en reviendras pas toi qui courais les filles
Jeune homme dont j’ai vu battre le cœur à nu
Quand j’ai déchiré ta chemise et toi non plus
Tu n’en reviendras pas vieux joueur de manille

Qu’un obus a coupé par le travers en deux
Pour une fois qu’il avait un jeu du tonnerre
Et toi le tatoué l’ancien Légionnaire
Tu survivras longtemps sans visage sans yeux

On part Dieu sait pour où Ça tient du mauvais rêve
On glissera le long de la ligne de feu
Quelque part ça commence à n’être plus du jeu
Les bonshommes là-bas attendent la relève

Roule au loin roule le train des dernières lueurs
Les soldats assoupis que ta danse secoue
Laissent pencher leur front et fléchissent le cou
Cela sent le tabac la laine et la sueur

Comment vous regarder sans voir vos destinées
Fiancés de la terre et promis des douleurs
La veilleuse vous fait de la couleur des pleurs
Vous bougez vaguement vos jambes condamnées

Déjà la pierre pense où votre nom s’inscrit
Déjà vous n’êtes plus qu’un nom d’or sur nos places
Déjà le souvenir de vos amours s’efface
Déjà vous n’êtes plus que pour avoir péri

Louis ARAGON

(médecin auxiliaire pendant la guerre de 14)

 

 

Petite histoire familiale. 8 novembre 2018

Classé dans : Non classé,Toutes — agir ensemble 30380 @ 11 h 56 min

Mon arrière grand-père, Théophile, voulait être pasteur.
En 1914 il a été envoyé à la guerre laissant sa femme et ses 2 enfants. 
Promu officier il a été un héros a obtenu de nombreuses médailles dont la Légion d’honneur. 
Revenu à la vie civile, les horreurs qu’il avait vues lui ont fait perdre la foi. Il est devenu enseignant, s’est engagé chez les Francs maçons. Radical il a été élu à Montpellier puis a adhéré à la SFIO. J’ai encore sa carte.
En 1940 en tant que décoré de la Légion d’honneur on lui a demandé de jurer fidélité à Pétain. Il a refusé.

Il a été mis à la retraite anticipée à cause de son refus.
À la réception de sa notification il a eu un infarctus qui l’a tué.
Dans la famille nous considérons que c’est Pétain qui l’a tué comme il a tué en les faisant fusiller de jeunes mutins  pacifistes en 17 et comme il a envoyé des milliers de juifs à l’abattoir 
C’était un salopard qu’ il ne convient pas d’honorer de quelconque façon.

Suzanne Coulet

 

12345...56
 
 

Section cantonale de La Gra... |
RESISTER, S'INSOUMET... |
Europa Linka |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Unir agir pour Etupes
| R P M justice-progrès-solid...
| Barjac Autrement