AGIR ENSEMBLE

pour vivre en harmonie à Saint Christol les Ales

 

Nos héros du mois : Angela MERKEL et François BAYROU. 21 décembre 2016

Classé dans : les héros du mois,Toutes — agir ensemble 30380 @ 17 h 05 min

 

Après l’attentat meurtrier sur un marché de noël à Berlin, nous ne pouvons qu’être impressionnés par la lucidité, le courage politique d’Angela Merkel.

En réaction au massacre terroriste elle a déclaré :

« …Je n’ai pas de réponse simple. Tout ce que je sais, nous ne voulons, ni nous n’allons renoncer à tout cela, les marchés de noël, les bons moments en famille au milieu de la foule. Nous n’allons pas vivre dans la peur du mal.

Nous allons trouver la force de vivre la vie que nous voulons en Allemagne, libres, solidaires et ouverts. »

Contrairement à nos matamores l’Allemagne ne se veut pas en guerre, elle veut trouver les réponses nécessaires sans tomber dans le piège de la dérive sécuritaire, la priorité sera accordée à la sécurité intérieure et à la prévention.

Merkel n’enverra pas comme Hollande des avions bombarder n’importe qui n’importe où. D’autant que ni notre puissance nucléaire, ni notre porte avions, ni nos Rafales, ni l’état d’urgence liberticide et permanent, n’ont protégé la France du terrorisme.

Pour la deuxième fois sur ce blog Angela Merkel est notre héroïne.

Notre second héros est François Bayrou qui a expliqué sur BFMTV :

« Ce n’est pas la place d’une crèche que d’être dans une mairie.

La place d’une crèche c’est où à l’église ou à la maison…

Dans une mairie c’est un dévoiement de la religion, c’est créer un espace religieux dans la maison commune de manière à suggérer qu’il y a des religions qui sont à leur place en France et d’autres qui ne sont pas à leur place en France…

Ce n’est pas évangélique…

Il faut s’opposer avec fermeté à la création d’une obsession contre l’une ou l’autre des religions françaises quelle qu’elle soit. »

Il a fallut que ce soit un catholique qui dise tout cela. Bravo monsieur Bayrou.

Avant Noël nos héros sont des chrétiens. On l’a pas fait exprès. C’est comme ça.

 

 

Notre antihéros du mois. FRANÇOIS. 11 août 2016

Classé dans : les héros du mois,Toutes — agir ensemble 30380 @ 13 h 40 min

 

Que notre président de la République, François, aille faire des ronds de jambe aux pires dictateurs de la planète : Arabie, Égypte… aux gouvernements les plus réactionnaires et nationalistes, Inde…afin de leur vendre des avions Rafale et autres ustensiles guerriers, ça nous fait un peu honte. Son excuse étant que nos marchands de canons et de mort, comme Dassault, dans leur grande bonté, pourront « donner » du travail aux ouvriers.

Que ce François devienne un petit garçon penaud et obéissant devant les commissaires de l’Union Européenne et leur chef, Monsieur Junker, afin de ne pas être mis au piquet avec un bonnet d’âne et des sanctions, cela nous révolte, car pour être élu il avait promis de changer tout ça.

Que François qui se voulait grand chef de guerre rêvant d’abattre le sanguinaire Assad, doit maintenant se contenter de faire bombarder les cibles que lui désignent les américains, mais pas Assad qui est protégé par les russes, cela nous consterne.

Et que début août il soit allé cirer les pompes du Comité International Olympique, cela nous sidère.

Il a déclaré sans rire à ce CIO, « Nous partageons avec le CIO les valeurs de l’olympisme : excellence, effort, respect, notamment celui de la diversité, paix et solidarité. Ces valeurs font écho aux valeurs de la République française : Liberté, Égalité, Fraternité. »

Ça c’était le discours pour la galerie. Dans le bureau de Monsieur Bach, le président du CIO, il a du lui dire à peu près ceci : « Venez donc à Paris en 2024, ça ne vous coûtera pas un kopeck. On construira les stades, les routes et tout le nécessaire avec nos fonds publics. Les français aiment les jeux, ils se saigneront s’il le faut, ils sacrifieront leurs écoles, leurs hôpitaux, leur fonction publique, mis à part la police pour assurer votre sécurité et réprimer les manifestations d’hostilité. On pourra abandonner les crédits pour la recherche pourvu qu’il y ait des tatamis et des bassins, peu leur importera la crise du logement s’il y a un village olympique. Et puis pour le CIO ce sera tout bénéfice, j’ai mis en place une législation qui exemptera vos recettes de tout impôt. Renseignez vous auprès de l’UEFA qui vient de se gaver avec l’Euro. Vraiment Monsieur Bach, vous ne trouverez nulle part ailleurs une meilleure offre. D’ailleurs le socialisme de l’offre c’est une idée à moi. »

Entre temps on a lu dans la presse que bon nombre de médailles des jeux de Londres et de Pékin étaient en train de changer de mains pour cause de dopage. Puis que parmi les 306 podiums de Rio certains risquent d’être chamboulés dans un avenir proche et qu’il faudra sans doute attendre 10 ans et les analyses approfondies des échantillons prélevés pour connaître les vrais médaillés. Le nageur qui pisse violet gardera-t-il la sienne ?

Quand au CIO il est lui même suspecté de corruption dans l’attribution des jeux.

Où sont l’excellence, le respect …? Les valeurs de l’olympisme semblent être aujourd’hui, surtout des valeurs marchandes.

Qu’à travers son président, la République française se prosterne devant cet organisme et propose de lui livrer le pays, ce n’est pas très glorieux. C’est même assez minable.

 

 

Nos héros du mois : FRANÇOIS et ANGELA. 5 août 2016

Classé dans : les héros du mois,Toutes — agir ensemble 30380 @ 17 h 26 min

 

Notre « personnel politique » dans sa quasi totalité, s’enfonce dans l’opportunisme et la lâcheté . Depuis des mois en « réponse » aux attentats terroristes, il détruit les valeurs dont il se réclame. Succession d’états d’urgence et de lois liberticides, rejet de la fraternité en stigmatisant les réfugiés. Surenchères faussement laïques faisant croire à une guerre de religions larvée, où l’islam menacerait « l’Occident chrétien ».

Dans une telle période où la « bête immonde » pourrait renaître » deux personnalités nous redonnent un peu d’espoir en faisant preuve de courage, d’intelligence et de convictions humanistes, François et Angela.

Angela c’est Merkel, la chancelière allemande, qui malgré les attentats qui ont frappé son pays confirme sa politique d’accueil des réfugiés « Mission historique de l’Allemagne ».

Elle a condamné les actes des djihadistes qui ont « bafoué le pays qui les a accueilli, mais aussi les autres réfugiés qui cherchent vraiment chez nous de l’aide contre la violence et la guerre. » En citant l’article 1 de la loi fondamentale allemande sur la dignité humaine et le droit d’asile, « Nous resterons toujours fidèles à nos principes » a-t-elle dit, en ajoutant « nous n’avons pas le droit de nous laisser détruire par des gens qui n’ont d’autre but que de nous faire peur et de briser notre vivre ensemble. »

François c’est le pape. Après l’assassinat du père Jacques Hamel à Saint Étienne du Rouvray son analyse sur le terrorisme mériterait d’être apprise par nos politiques.

« Le terrorisme est partout a-t-il lancé…tant qu’au centre de l’économie mondiale il y a le dieu argent et pas la personne, c’est ça le premier terrorisme. C’est un terrorisme de base contre toute l’humanité….

Dans presque toutes les religions, il y a seulement un petit groupe fondamentaliste. Nous en avons…

Je n’aime pas parler de violence islamique…on ne peut dire, ce n’est pas vrai et pas juste, que l’islam est terroriste…

Et notre réponse à ce monde en guerre a un nom : elle s’appelle la fraternité. »

Fraternité pour Angela, fraternité, égalité avec François ; des valeurs, nos valeurs, que notre classe politique, de la droite à la gauche qui lui court après, a enterrées.

La chancelière allemande démocrate-chrétienne, le Pape, nos héros. Renversant.

 

 
 

Section cantonale de La Gra... |
RESISTER, S'INSOUMET... |
Europa Linka |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Unir agir pour Etupes
| R P M justice-progrès-solid...
| Barjac Autrement