AGIR ENSEMBLE

pour vivre en harmonie à Saint Christol les Ales

 

Présidentielle Traitres jusqu’au bout 25 mars 2017

Classé dans : Non classé,Toutes — agir ensemble 30380 @ 16 h 52 min

Le jour où Benoît Hamon organise un grand meeting national, Manuel Valls, dans le Journal Du Dimanche, le casse allégrement.

Le jour où Benoît Hamon doit rencontrer des militaires, Le Drian, ministre de la défense, annonce qu’il rejoint Macron.

Et Hollande garde un silence qui en dit long sur le torpillage du candidat des socialistes.

Pourtant ils avaient organisé une primaire pour désigner leur candidat à la présidentielle. Mais apparemment ces gens là ont une conception toute particulière de la démocratie, ils acceptent uniquement le résultat des votes qui leur conviennent. Ou bien une fois élus, comme en 2012, leurs électeurs ont droit à un bras d’honneur.

Au terme de ces cinq ans, lister toutes leurs trahisons est mission impossible.

Pour faire vite on peut s’en tenir au rapport Capital/Travail dans lequel le socialisme de l’offre engagé par Hollande sur les conseils de Macron, consiste à répondre à toutes les demandes du capital au détriment du travail. Ce qui est le contraire absolu de leurs engagements électoraux.

Et aujourd’hui, comme une apothéose, ils trahissent leur propre candidat.

Mais au fond que la gauche de droite rejoigne la droite rend les choses claires.

Le candidat Hamon serait-il crédible à gauche s’il était soutenu par Hollande et Valls ?

Qu’ils rejoignent le banquier porteur de leur idéologie et défenseur de leurs intérêts.

Qu’ils laissent la gauche à son destin, ils lui ont fait perdre bien trop de temps.

 

 

Saint Christol. NÉCROLOGIE RECTIFICATIVE. 24 mars 2017

Classé dans : Non classé,Toutes — agir ensemble 30380 @ 15 h 05 min

 

Après le décès de Gérard Desmazes le 22 février, Midi Libre lui a consacré, à juste titre, un article en page locale le 15 mars.

Longtemps élu ou simplement candidat aux municipales, Gérard Desmazes mérite notre respect.

C’est ce respect, et l’honnêteté intellectuelle, qui nous contraignent à rectifier cet article comportant erreurs et manquements.

« Tour à tour adjoint aux festivités, au personnel et aux finances,… » nous dit le journal, si bien que « son expérience des finances communales a largement contribué à l’une des dernières grandes réalisations : l’implantation du lycée Jacques Prévert. »

C’est un arrangement avec la réalité car à ce moment là il n’était plus adjoint aux finances mais au personnel (l’adjoint aux finances du moment étant Grégoire Abitan). D’autant que la réalisation du lycée plomba les finances communales qui tombèrent dans le rouge amenant une mise en garde du préfet, et obligeant la municipalité suivante à donner la priorité à leur redressement.

Gérard Desmazes fut bien « durant quatre mandats aux côtés de Jean Sirvin,… » le maire de l’époque. Mais lorsque ce dernier pour en obtenir un cinquième a conclu une alliance UMP/PS, Gérard Desmazes fidèle à ses convictions et « consacrant sa vie à sa première passion, celle d’un socialisme à visage humain. » quitta Sirvin et rallia la liste de gauche Clarté et Démocratie. Un acte fort dans l’histoire de la cité qui ne mérite pas l’oubli.

Gérard Desmazes est demeuré un homme respectable.

 

 

CITATION DE LA SEMAINE 12 16 mars 2017

Classé dans : La citation de la semaine,Toutes — agir ensemble 30380 @ 16 h 20 min

« Sur cela beuvons »

RABELAIS

Le Quart Livre

 

 

Présidentielle. POUR QUEL BANDIT ALLEZ VOUS VOTER ?

Classé dans : Non classé,Toutes — agir ensemble 30380 @ 16 h 18 min

 

Pour quel bandit allez vous voter ? La question est posée aujourd’hui aux électeurs de droite. Aux oubliettes leurs programmes ou les promesses qu’ils ne tiendront pas, ce sont leurs démêlés judiciaires qui les occupent et font le spectacle.

Le choix est difficile car chaque candidat met le paquet.

Côté « Les Républicains » il y a le maintenant célébrissime Fillon mis en examen pour détournement de fonds publics et recel d’abus de biens sociaux.

Ce serait à cause des emplois d’assistants parlementaires de sa femme et de ses enfants, emplois aux salaires faramineux mais qui pourraient être fictifs alors que les fonds publics qu’ils ont empochés sont bien réels.

Chaque jour nous en apprend une bien bonne sur ses combines : ses enfants qui lui reversent les salaires qu’ils ont perçus en tant qu ’assistants de papa, ses contrats, ses costumes hors de prix « offerts » par un ami, quoiqu’une veste pourrait lui suffire…

Au FN ils aiment bien dire des politiques qu’ils sont « tous pourris » ils devraient finir leur phrase avec « Marine aussi ! ».

Voila cette candidate engluée dans des affaires d’emplois fictifs (c’est décidément très tendance) d’attachés parlementaires au parlement européen. En plus elle ferait l’objet de deux procédures de redressement fiscal liées à la sous- évaluation de son patrimoine immobilier qui auraient pour effet de l’assujettir à l’impôt sur la fortune.

La justice enquête également sur cette sous- évaluation avec entre autres le domaine de Montretout à Saint- Cloud affiché à 2,5 millions d’euros mais qui en vaudrait près de 9.

Tout cela ne fait pas très « peuple » et n’est pas très transparent avec ce mal nommé Montretout. Sans parler de plusieurs de ses proches mis en examen dans la cadre d’enquêtes ouvertes sur le financement irrégulier de toutes les campagnes électorales du FN depuis 2012.

Son immunité de parlementaire européenne lui évite pour l’instant la mise en examen.

Quant au petit dernier arrivé à droite, rejoint par les débris de la gauche de droite, nous apprenons que l’association Anticor a annoncé, lundi 13 mars avoir saisi la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique pour lui demander de « vérifier le caractère exhaustif,exact et sincère » de la déclaration de patrimoine d’Emmanuel Macron.

Dans sa déclaration d’intérêts signée le 24 octobre 2014, le fondateur d’En Marche indiqueA avoir perçu de 2009 à août 2014 (date de son entrée au gouvernement) 3,3 millions d’euros de revenus avant impôts. Or le candidat déclare un patrimoine net de seulement 200.000 euros. Étonnant non ? De quoi susciter des interrogations. C’est encore modeste par rapport aux précédents, mais c’est un début prometteur.

Les électeurs de droite ont donc un choix difficile.

Il semble que le maire de Saint Christol, Monsieur Bénézet, ait fait le sien. Il était à Nîmes au meeting de l’homme aux beaux costards.

Pourvu qu’il ne se fasse pas embaucher par Fillon pour écrire ses discours…Vous avez vu comment ça se passe, il serait obligé de lui rembourser les salaires perçus.

Mais une mauvaise langue nous rassure en nous disant qu’ayant lu ses éditos dans le journal de la commune, il n’a aucune chance d’avoir le poste (à moins que ce soit fictif, bien sur).

C’est heureux que sur ce blog nous ne votions pas à droite, on ne saurait quel bandit choisir.

 

 

suite de la journée internationale des droits des femmes 12 mars 2017

Classé dans : La citation de la semaine,Toutes — agir ensemble 30380 @ 19 h 50 min

FB_IMG_1489342772806

 

 

CITATION DE LA SEMAINE 11.

Classé dans : La citation de la semaine,Toutes — agir ensemble 30380 @ 19 h 30 min

 

Gérard, il faut que je te parle. Ta mère et moi nous t’avons élevé jusqu’à présent, surtout ta mère, évidemment imbécile, je travaille toute la journée. Je dis pas qu’élever huit gosses c’est pas du boulot. Je dis que ta mère, en dehors qu’élever tes frères et sœurs, elle a rien à foutre.

Coluche

Le sketch « Gérard »

 

 

Présidentielle. UN SEUL SINON RIEN. 11 mars 2017

Classé dans : Non classé,Toutes — agir ensemble 30380 @ 19 h 02 min

 

Bien avant la primaire des socialistes,affublée du nom ridicule et inconvenant de Belle Alliance Populaire (BAP) j’avais décidé de voter Mélenchon.

Non que le tribun fut ma tasse de thé car plus de trente ans de magouilles et de compromissions au PS pour gagner/garder une place élective ou ministérielle, n’en font pas un messie politique. Quoiqu’il eut le courage de quitter ce parti décadent après le référendum de 2005.

Mais il aurait bien fallu montrer à Hollande ou Valls, promis à représenter la BAP à la présidentielle, qu’après leur quinquennat de trahisons continues vis à vis de leur électorat, on ne voulait plus d’eux. Plus du tout.

Alors je me disais va pour Mélenchon, d’autant que son programme est bel et bien de gauche. Chose assez rare pour être notée.

Évidemment je ne me cachais pas que l’élection était perdue d’avance. C’était un vote pour l’honneur, car face aux droites et à la gauche de droite, une troisième place à l’arrivée aurait été un exploit qui n’empêchait pas l’élimination.

Mais chose inattendue et extraordinaire, l’électorat de la BAP se situe à gauche, et à la primaire, Hollande n’étant pas là, c’est Valls qui s’est fait viré à sa place. Benoit Hamon a été désigné comme candidat à la présidentielle.

Jeune encore, ce n’est quand même pas un perdreau de l’année. Il connaît son PS et son MJS sur le bout des doigts. Toujours à l’aile gauche du PS il fut « noniste » en 2005. Il a néanmoins contribué à la mise en place du libéral-autoritaire Vallls à Matignon. Il y a gagné l’Éducation Nationale qu’il n’a pu garder longtemps étant demeuré progressiste en son fort intérieur. Le programme qui lui a permis d’être désigné est bel et bien de gauche. Chose assez rare pour être notée.

Nous voici donc à quelques semaines du premier tour avec quatre composantes qui gravitent chacune autour des 20% des intentions de votes.

Nous avons :

  • L’extrême droite, Le Pen, qui prétend défendre les plus démunis que le gouvernement socialiste a abandonnés, mais dont la xénophobie annonce qu’il n’en serait rien.
  • La droite traditionnelle, bien réactionnaire, celle des rosières, des maîtres de forge et des grands propriétaires, qui porte le « Tatcher de la Sarthe », Fillon ce filou, sur les fonds baptismaux.
  • La droite BCBG celle des banques, des marchés financiers et des dividendes, matinée de jeunesse et de modernité pour mieux déréguler et poursuivre la liquidation de l’État social. C’est Macron. Une espèce de Hollande qui aurait fait son coming out en avouant la vérité : « la finance n’est pas mon ennemie, la finance je l’aime. »
  • Et la gauche, qui paradoxalement dans un pays majoritairement gagné aux idées de la droite, avec ses 25% d’intentions de vote, pourrait arriver en tête au premier tour, et même gagner au second. Seulement voilà ils sont deux à se partager ce quart, par ordre alphabétique Hamon et Mélenchon.

Si à gauche on en reste là, l’un disant « je suis le mieux placé » l’autre « j’étais là avant » le soir du premier tour les groupies de l’un ou les affidés de l’autre seront bien contents, leur candidat étant devant l’autre avec une très belle quatrième place, accessoirement éliminatoire.

Certes droite et extrême droite décideront du président, mais ils n’hésiteront pas à nous dire que ce résultat est porteur d’espoir, car au terme de cette très belle et très enthousiasmante campagne électorale les millions de suffrages qui se sont portés sur leur candidat forment un socle prometteur de lendemains qui chantent.

En attendant, pendant cinq ans de plus -au moins- 90% de la population va en baver.

Seulement si aujourd’hui l’immense majorité des électeurs de gauche ne pardonne pas à Hollande de les avoir trahis, demain elle ne pardonnera pas à Hamon et Mélenchon s’ils les ont fait perdre.

Mais s’ils considèrent que la justice sociale, la lutte contre les inégalités, le bien être, le bonheur, la tranquillité de leurs concitoyens sont plus importants que leurs ambitions, leurs plans de carrières, alors Hamon et Mélenchon sont conscients que l’un d’eux doit disparaître.

En conséquence qu’ils organisent vite fait une super primaire, qu’ils tirent au sort, qu’ils se départagent au 421 ou à l’épée …. Mais qu’il n’en reste plus qu’un !

Sinon personnellement je suis incapable, mieux je refuse d’aller choisir le meilleur éliminé du premier tour.

Je veux voter pour un possible vainqueur, Hamon, Mélenchon, qu’importe, leurs programmes sont suffisamment proches. Sinon je choisis la grève civique, la grève du vote.

Il faut leur dire, leur répéter, qu’à deux ils perdront et on choisira de rester chez nous, alors que nous pouvons être des millions à gagner s’il n’en reste plus qu’un.

Les convaincre. Les contraindre. Il n’est pas encore trop tard.

 

Pierre-Gilles Coulet

 

 

UN LIVRE. 7 mars 2017

Classé dans : Non classé,Toutes — agir ensemble 30380 @ 16 h 54 min

 

« Il y a quarante cinq ans les réfugiés étaient 2,5 millions.En 1980 ils étaient déjà 11 millions. En 1993, un peu plus de 18 millions. En 2005, 19,5 millions. En 2016 ils sont estimés à 69 millions.»

Le capitalisme financier mondialisé, maître de la planète, n’est donc pas un facteur de bonheur humain, il a multiplié par 35 le nombre des personnes en errance.

Ces chiffres sont les seuls que vous trouverez dans un livre court mais d’une extraordinaire densité de Christiane Taubira « Nous habitons la terre ».

Elle écrit dans sa présentation :

« Nous devons reprendre l’ouvrage. Nous la Gauche.

En renouant avec notre identité : refaire de la justice sociale la colonne vertébrale des politiques publiques ; ressaisir la question démocratique ; penser la culture ; retisser les liens de solidarité internationale avec les travailleurs, les déshérités, les femmes opprimées, les enfants exploités, les croyants et les incroyants persécutés, les victimes des traites, des guerres, des misères, des catastrophes.

En assumant tout cela tête haute. »

Un livre lucide et engagé, un livre d’espoir porté par le souffle d’une citoyenne de la Terre qui ne peut vivre sans exaltation ni s’accommoder du monde tel qu’il est.

(aux éditions Philippe Rey. 160 pages. 9 euros)

 

 

CITATION DE LA SEMAINE 10 5 mars 2017

Classé dans : La citation de la semaine,Toutes — agir ensemble 30380 @ 17 h 51 min

« Il existe une sorte d’homme toujours en avance sur ses excréments »

René Char

Fragments d’Hypnos

 

 

IL FAUT LE REDRESSEMENT DE LA FRANCE !…AH BON ? 4 mars 2017

Classé dans : Non classé,Toutes — agir ensemble 30380 @ 17 h 33 min

 

Fillon, le filou, ce candidat à la présidentielle qui connaît une fin de règne avant même tout couronnement, prône -à nos frais- un redressement de la France. Elle irait très mal à cause de la dépense publique, du coût du travail, de l’assistanat etc,etc, tout cela mettant notre économie en faillite.

Tous les gros bêtas qui croient ce filou devraient lire les publications économiques, cela redresserait leur point de vue.

Par exemple voyons ce que nous apprend le supplément « Eco-Entreprise » du journal Le Monde du 3 mars .

« Les entreprises du CAC 40 (les 40 entreprises qui permettent d’établir cet indice boursier) auront dégagé ensemble quelques 75,5 milliards d’euros de bénéfice net en 2016. Un montant solide, en hausse de 32% par rapport à celui de 2015. »

Ainsi Arcelor-Mittal, qui avait fermé les hauts fourneaux de Florange avec la bénédiction de Hollande, a réalisé un bénéfice de 1,6 milliard.

« Le bénéfice de PSA a presque doublé, Renault affiche une croissance record…les poids lourds de la finance ont eux aussi arrondi leurs profits à l’image de BNP Paribas et d’AXA (dont l’ex PDG Monsieur de Castries est l’ami et le conseiller du Fillon) qui dominent une nouvelle fois le palmarès devant Total Sanofi et LVMH. »

Hors CAC 40 Eurotunnel malgré le « Brexit » a connu sa meilleure année depuis l’ouverture du tunnel.

Un responsable de la banque Rothschild, où Monsieur Macron a laissé un bon souvenir et vice versa, regrette que la valeur des actions boursières avec une augmentation de 12% ne soit pas au niveau des bénéfices. Ce serait la faute aux incertitudes politiques en France.

Heureusement selon les analystes financiers, nous dit Le Monde, « La hausse des profits du CAC 40 devrait se poursuivre. »

Nous sommes désolés, mais dans ces conditions nous ne voyons pas la nécessité d’un redressement impliquant la mise à mal de l’État social, ne faudrait-il pas plutôt une réorientation dans la répartition des richesses produites ?

Mais avec les favoris actuels de la présidentielle, il n’y a vraiment aucun risque.

 

12345...122
 
 

Section cantonale de La Gra... |
RESISTER, S'INSOUMET... |
Europa Linka |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Unir agir pour Etupes
| R P M justice-progrès-solid...
| Barjac Autrement